Michel Morin

Michel Morin

18600 rue Champagne
Bécancour (Québec)  G9H 2G6
Téléphone : 819 233-2156
Courriel : michel.morin4@gmail.com

Biographie

Cliquez sur l'une des catégories ci-dessous afin d'en savoir plus.

Formation

1974-1980
Université de Sherbrooke
Maîtrise en histoire
1970-1973
Université du Québec à Trois-Rivières
Baccalauréat en histoire
1979
Université du Québec à Trois-Rivières
Certificat en pédagogie

Formation spécialisée

1991
Collège Édouard-Montpetit
Gestion des ressources humaines (1 cours)
2009
Hautes Études commerciales
Séminaires sur la formation de cadres et des dirigeants.

Expériences de travail

1972-1973
Université Laval
Assistant de recherche en histoire 3e cycle
1975-1989
Collège Notre-Dame-de-l’Assomption, Nicolet
Enseignant en histoire et en éducation économique
1986-1989
Circonscription Bas-Richelieu-Nicolet-Bécancour
Adjoint exécutif du député fédéral
1989-1992
Commission de l’immigration et du statut de réfugié (Montréal)

Tribunal administratif quasi-judiciaire
Commissaire à l’immigration et au statut de réfugié
  • Entendre la preuve et rendre des décisions écrites ou verbales concernant l’acceptation ou le refus des demandes de statut de réfugié.
1992-1994
Collège Notre-Dame-de-l’Assomption, Nicolet
Adjoint au directeur des services pédagogiques et enseignant en histoire et en éducation économique
1994-2007
Assemblée nationale du Québec
Député de Nicolet-Yamaska
  • 1998-2001 Adjoint parlementaire au ministre de la sécurité publique
  • 2001-2003 Whip en chef du gouvernement (voir annexe I)
  • 2003-2007 Whip en chef de l’opposition
Membre de :
  • La commission de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
  • La commission de la Culture
  • La commission des Institutions
  • La commission de l’Assemblée nationale (comme whip, voir annexe II)
  • Bureau de l’Assemblée nationale (comme whip, voir annexe III).
2008-2010
Université du Québec à Trois-Rivières
Service de la formation continue
Agent de liaison
  • Lien entre l’UQTR et la région du Centre-du-Québec
2008- 2013
Université du troisième âge (UTA) UQTR
Enseignant en histoire

Autres expériences

1980-1989 Éditeur
Revue Les cahiers nicolétains (1978-1988)
1978-1989 Membre du Conseil d’administration
Société d’histoire régionale de Nicolet
1983-1987 Membre du Conseil d’administration
Société canadienne d’histoire de l’Église catholique
1980-1986 Membre du Conseil d’administration
Musée des religions de Nicolet
Été 2008 Chroniqueur à Radio-Canada, Trois-Rivières
2009-2011 Membre du Conseil de Gestion (CA) de l’Université du troisième âge (UTA), UQTR
2010-2012 Commentateur au « Club des Ex » à Radio-Canada, Trois-Rivières
Nombreuses publications et conférences sur l’histoire nationale et régionale entre 1978 et 2013.

Implications dans le milieu

Président d’honneur des campagnes de financement :
  • 2007-2009 Société Parkinson-Mauricie et Centre-du-Québec
  • 2009-2011 Association de la paralysie cérébrale Mauricie et Centre-du-Québec
  • 2009-2011 Alpha-Nicolet

Annexe I

Fonctions du Whip en chef

Les whips en chef et les whips adjoints assurent la discipline de parti, d’où le nom donné à cette fonction (whip signifie fouet en anglais). Cette discipline se manifeste par une solidarité parlementaire des députés du parti formant le gouvernement à l’égard des principales mesures soumises par celui-ci. Une discipline semblable est observée au sein des groupes d’opposition.

Les whips en chef et leurs adjoints doivent :

  • Maintenir l’ordre et la cohésion dans les rangs de leur groupe parlementaire.
  • S’assurer qu’un nombre suffisant de députés sont présents lors des travaux à l’Assemblée et en commission, en particulier lors des votes.
  • Noter les noms des députés qui doivent intervenir au cours des débats et s’assurer de leur présence.
  • Voir à la répartition des tâches et aux services de soutien aux députés (attribution de bureaux, secrétariat, service de recherche, etc).
  • Participer au choix des députés qui deviendront membres des délégations dans le cadre des relations interparlementaires.
  • Le whip en chef est désigné par ses pairs ou par le chef de son groupe parlementaire. Quand un groupe parlementaire compte au moins 40 députés, il a droit à au moins un whip adjoint. Si le groupe est composé d’au moins 60 députés, 2 whips adjoints assistent le whip en chef dans ses fonctions.

Depuis janvier 1994, le whip en chef du gouvernement siège au Conseil des ministres.

Source : http://www.assnat.qc.ca/fr

Annexe II

Rôle de la Commission de l'Assemblée nationale

  • Établir le Règlement de l’Assemblée, ses règles de fonctionnement et celles des commissions.
  • Coordonner les travaux des autres commissions.
  • Autoriser les commissions à se déplacer ou à siéger à l’extérieur des édifices de l’Assemblée.
  • Entendre, au besoin, les personnes dont la loi requiert qu’elles soient nommées par l’Assemblée.
  • S’occuper de toute question qui n’a pas été spécialement confiée à une autre commission.
  • Étudier les questions de la réforme parlementaire par la voie de la Sous-commission permanente de la réforme parlementaire.
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr

Annexe III

Le Bureau de l'Assemblée nationale

Le Bureau a pour mandat de superviser et d'orienter l'administration de l'Assemblée. Il peut prendre toutes les dispositions administratives et réglementaires nécessaires à la bonne gestion de l'Assemblée afin d'en préserver l'autonomie administrative. Par rapport à l'Assemblée, il joue le rôle d'un conseil d'administration.

Le président de l'Assemblée est à la tête du Bureau, qui comprend aussi 5 députés du parti gouvernemental et 4 députés des partis d'opposition.

Dans les 15 jours du début d'une session, chaque parti communique au président de l'Assemblée les noms des membres et des membres suppléants du Bureau qu'il a désignés. Le président dépose cette liste devant l'Assemblée, qui l'adopte ou la rejette globalement.

Source : http://www.assnat.qc.ca/fr